Vous êtes ici : Accueil > Agroenvironnement > Biodiversité > Préserver la biodiversité dans le Gers

Préserver la biodiversité dans le Gers

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le programme agrifaune dès 2012 dans le Gers

Le programme national Agrifaune a été lancé en 2006 sous l’impulsion de la Fédération Nationale de la Chasse, de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture et de la Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitants Agricoles.

De 2012 à 2014…

La Fédération Départementale des Chasseurs du Gers a décliné ce programme en 2012 pour une période de 3 ans, en partenariat avec l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage du Gers, la Chambre d’Agriculture du Gers et la Fédération Régionale des Chasseurs de Midi-Pyrénées.

Ce programme a pour objectif de développer une agriculture durable et compatible avec la préservation et l'essor du petit gibier et de la biodiversité.

Les actions se sont concentrées sur trois cantons : Cologne, Mauvezin et Saint-Clar, représentant 43 242 hectares et 32 sociétés de chasse.

L'une des actions principales menée par la Fédération Départementale des Chasseurs du Gers a été la réimplantation de la population de perdrix rouge. La priorité de la fédération a été la réhabilitation de son habitat, à travers la plantation de haies et l'implantation de jachères classiques. Le bilan de ces trois années d'actions est très positif (plus de 8 km de haies et 190 ha de jachères).

En 2017, un nouveau programme sur les pratiques de gestion de l’interculture…

Des essais de sous-semis de trèfles dans le blé sont réalisés chez 6 agriculteurs en agriculture conventionnelle et biologique, dans les secteurs de Mauvezin et Monfort.

Les modalités étudiées sont : déchaumage précoce, conservation des chaumes, et implantation de couvert d’interculture (trèfles) en sous-semis dans le blé.

L’objectif est double :

  • Valider les espèces et les techniques de semis les mieux adaptées au contexte argilo-calcaire du Gers
  • Etudier l’impact agronomique et économique du couvert
  • Etudier l’impact du couvert sur l’avifaune (notamment la caille des blés)

1er janvier 2020, création de l'office français de la biodiversité

L'Office français de la biodiversité (OFB) a été créé au 1er janvier 2020, de la fusion de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

L’Office français de la biodiversité (OFB) est un établissement public dédié à la sauvegarde de la biodiversité. Son objectif ? La surveillance, la préservation, la gestion et la restauration de la biodiversité terrestre, aquatique et marine, ainsi que la gestion équilibrée et durable de l’eau.

Lien vers le site de l’Office français de la biodiversité

Contact

Vous souhaitez un renseignement ?

Pôle Innovation et Système de production
Tel :05 62 61 77 54
isp
@gers.chambagri.fr

Nos actualités

Strictement insectivores, elles jouent un rôle important dans la régulation des insectes dont elles sont friandes ; une chauve-souris peut ainsi...

Sur la propriété familiale de Leboulin, Vincent Blagny vit la biodiversité comme « un moyen de redonner de l’envie et de l’ambition » à son métier....

Suite au constat général de diminution des populations d'oiseaux dans les campagnes, la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) et les Chambres...

Suite au constat général de diminution des populations d'oiseaux dans les campagnes, la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) et les Chambres...

Notre agenda

Aucune actualité disponible.