Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Rémunérer les éleveurs pour des pratiques bénéfiques au climat

Rémunérer les éleveurs pour des pratiques bénéfiques au climat

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

A travers la méthode CARBON AGRI, certifiant les réductions d'émissions de Gaz à Effets de Serre (GES) et le stockage additionnel du carbone en élevage, le Gouvernement a lancé au printemps 2019 le Label Bas Carbone.

Le dispositif consiste à faire financer des pratiques de réduction de GES ou de stockage de carbone par tout acteur économique soucieux de compenser ses émissions de carbone de manière volontaire. Ainsi les agriculteurs peuvent être rémunérés pour leurs pratiques vertueuses. La labélisation d'un projet bas carbone passe nécessairement par la reconnaissance d'un cahier des charges (« méthode bas carbone ») permettant de valider la fiabilité de la méthode de comptabilisation du carbone additionnel. 4 méthodes sont déjà publiées par le label bas carbone :

• 3 méthodes forêt (boisement, reconstitution de peuplements dégradés, conversion taillis-futaies);
• 1 méthode sur l'élevage bovin portée par l'IDELE : CARBON AGRI, dont la publication vient d'être officialisée en octobre 2019.
Cette dernière méthode est appuyée par France Carbon Agri Association, rassemblant les associations spécialisées en élevage ruminants (FNB, FNPL, FNO, FNEC). CARBON AGRI estime les réductions de GES ou le stockage additionnel de carbone permis par la mise en oeuvre de pratiques d'élevage et culturales bénéfiques au climat sur 5 ans renouvelable. Un diagnostic sur l’outil CAP'2ER niveau 2 en début et en fin de projet permet d'estimer les gains de carbone réalisés, qui pourront être rémunérés aux agriculteurs.

Pour en savoir plus, la Chambre d’agriculture du Gers

vous donne rendez-vous
le mercredi 4 décembre à Auch, de 10 h à 16 h 30.


Au programme :

• Le matin à partir de 9 h 30 : Café d’accueil
- Bilan de la campagne fourrages 2019
- Les points-clés pour valoriser au mieux les fourrages récoltés dans la ration des différentes catégories d’animaux, et en améliorer la qualité.
Intervention de Guy-Marie Mornet, conseiller spécialisé en nutrition pour ruminants à la COPELDOR.

• Déjeuner sur place offert

• L’après-midi (14 h - 16 h 30) " Emissions de gaz à effet de serre et changement climatique" :

- quelle est la contribution de l’élevage de ruminants ? Les éléments essentiels pour y voir plus clair.
- quelle est l’empreinte carbone des élevages gersois ? Résultats des premiers diagnostics réalisés dans le cadre du projet Beef Carbon.
- les pistes pour réduire l’empreinte carbone de son élevage et les possibilités de valorisation économique à travers le label Bas Carbone.
Intervention de Mathieu Velghe, chef de projet au Service Environnement de l’Institut de l’Elevage, et des conseillers élevage de la Chambre d’agriculture du Gers

Contact et inscriptions : Chambre d'agriculture du Gers-05.62.61.77.54