Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Photovoltaique : réglementation 100-500kWc a quoi s'attendre ?

Photovoltaique : réglementation 100-500kWc a quoi s'attendre ?

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Aujourd’hui soumis à la mise en concurrence via des appels d’offres, les projets photovoltaïques de plus de 100kWc devraient bientôt bénéficier également d’un guichet ouvert avec la possibilité d’obtenir un tarif réglementé. On vous explique tout !

Fini le travail de spéculation et la lourdeur administrative, pour ces projets compris entre 100 et 500kWc le tarif d’achat du kWh sera automatiquement accessible et réglementé dès lors que vous réaliserez une demande de raccordement (ouverture d’un contrat d’achat avec EDF-OA). L’ensemble des porteurs de projets photovoltaïques sur bâtiment dont la puissance d’installation n’excèdera pas 500kWc pourra en bénéficier.
De la même manière les tarifs d’achat seront ajustés chaque trimestre en fonction des demandes de raccordement déposées au cours des trimestres précédents. En pratique, ils suivront une trajectoire de baisse régulière comme observé actuellement. Ce à quoi nous pouvons nous attendre pour ce seuil des 100-500kWc :

• un premier tarif de 9,8cts€/kWh

• ce tarif sera réservé aux 1 150 premières heures de production annuelle, au-delà le prix sera de 4 cts€

• l’autoconsommation sera possible Certitude du moment, de nombreux projets sont en liste d’attente, prêts à se concrétiser une fois que ce nouvel arrêté sera publié.

C’est pourquoi nous vous conseillons, vous aussi, d’anticiper vos projets photovoltaïques avec votre conseiller énergie de la Chambre d’agriculture afin d’être prêt à bénéficier de ce premier tarif de 9.8 cts €. En effet, les retours avertis à notre connaissance nous portent à penser que ce prix sera maintenu pour les 2 premiers trimestres d’application de l’arrêté, avant d’être ajusté à chaque trimestre suivant.

A retenir :
• Beaucoup de nouvelles opportunités avec ce seuil des 100-500kWc
• Plus de projets photovoltaïques réalisables, et de manière simplifiée
• Plus de toitures exploitables car non limitées aux 100kWc (500m²)
• Un accès au projet à des catégories de bâtiments de plus grande envergure
• Des raccordements jusqu’alors impossibles, désormais envisageables

Contact : Chambre d’agriculture du Gers : Agence Armagnac-Adour - Tél. 05.62.61.77.60 ; Agence Auch-Astarac - Tél. 05.62.61.77.13 ; Agence Portes de Gascogne - Tél. 05.62.61.77.42