Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Restauration de la continuité écologique des milieux agro-pastoraux

Restauration de la continuité écologique des milieux agro-pastoraux

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le programme LIFE (L’Instrument Financier Européen pour l’Environnement) a pour objectif de promouvoir et d’accélérer la

mise en oeuvre de l’action européenne dans le domaine de l’environnement et du climat. Cette année, 5 projets français ont été acceptés, dont le LIFE Coteaux Gascons, agréé au titre du volet biodiversité.

La biodiversité liée aux milieux agro-pastoraux, d’importance locale, régionale et nationale. Le projet vise à préserver la continuité écologique des milieux ouverts agro-pastoraux (prairies, parcours, liés à l’élevage) qui relie les Pyrénées au Massif Central. Ce couloir traverse le Gers (entre la forêt des Landes sans surfaces pastorales à l'Ouest et la Vallée de la Garonne fortement urbanisée à l'Est). C'est la seule zone permettant aux espèces de cette trame verte de se déplacer entre ces 2 territoires dans le sud-ouest de la France, constituant ainsi un couloir biologique d'importance européenne entre l'Espagne et le centre de la France, d’où l’importance du projet vis-à-vis de l’Europe.

Les actions phares

- Restructuration foncière, avec la SAFER Occitanie, pour remobiliser des surfaces agro-pastorales et renforcer les exploitations d’élevage

- Amélioration et re-mobilisation d’environ 2500 ha de surfaces agro-pastorales par travaux de débroussaillage et aménagements parcellaires destinés à pérenniser leur gestion, à favoriser le pâturage

- Expérimentation de re-création de prairies naturelles, avec la Chambre d’agriculture et le Conservatoire Botanique de Midi-Pyrénées

- Accompagnement et conventionnement avec 200 éleveurs pour maintenir et rétablir la fonctionnalité écologique de ces milieux

- Suivi des indicateurs de biodiversité sur les surfaces restaurées

- Mise en oeuvre d’une dynamique territoriale avec les agriculteurs  et les organismes professionnels pour pérenniser ces milieux : formations, échanges d’expérience, expérimentations, voyages d’étude…

- Communication active autour des services environnementaux rendus par l’élevage auprès de tout le territoire, avec l’appui du CPIE Gersois.

- Diffusion des résultats à l’échelle nationale et européenne.