Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Irrigation : perspectives pour la campagne 2019

Irrigation : perspectives pour la campagne 2019

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Quelques conseils pour bien préparer la campagne

Sur les axes réalimentés, en situation de ressource contrainte, le SMS est plus que jamais d’actualité

La CACG propose un service SMS pour anticiper et signaler vos intentions d’irrigation. Cette information permet à la CACG de prévoir les lâchers depuis les ouvrages de réalimentation en fonction de vos besoins et de ne lâcher que l’eau nécessaire. Pour les cultures spécialisées, ce SMS est indispensable pour avoir l’eau au moment où vous en avez besoin. Par exemple, le graphique ci-contre montre le volume « perdu » sur l’Auzoue Gersoise en 2017. Le premier pic au-delà du seuil à tenir (courbe rouge) est lié à la pluviométrie, le second pic est dû à l’absence de déclaration systématique des intentions d’irrigation ou d’arrêt de l’irrigation. Ce système de SMS permet d’économiser de l’eau stockée, surtout en début et fin de campagne, mais il nécessite pour cela d’être utilisé par tous à chaque arrêt ou redémarrage du pompage. Le système traite automatique vos SMS et additionne vos demandes pour fournir une indication de masse à l’opérateur en charge des vannes.

Opérations à réaliser :

• Rédiger le SMS :
M 2 pour informer d’un démarrage de l’irrigation dans un délai de 2 jours
A 2 pour signaler un arrêt de l’irrigation dans un délai de 2 jours
• Envoyer le SMS au numéro suivant 06 73 90 57 93
Le délai (2 jours dans l’exemple) peut être raccourci ou allongé.
Par exemple :
M pour signaler un démarrage immédiat
A pour signaler un arrêt de l’irrigation.

L’OUGC Neste et rivières de Gascogne a créé un autocollant de rappel à apposer sur votre station de pompage ou sur le matériel d’irrigation, pour que chaque irrigant pense à envoyer son SMS à chaque arrêt ou démarrage de ses pompes. L’autocollant sera envoyé dans le courrier de début de campagne par la CACG à l’ensemble des préleveurs réalimentés dépendant de l’OUGC Neste et rivières de Gascogne.

Rappel : Une autorisation d’irrigation, votre interlocuteur : l’OUGC

Depuis 2017, l’ensemble des préleveurs-irrigants reçoivent une autorisation de prélèvements quel que soit la ressource utilisée y compris en lac privé, délivrée par la DDT (durant l’été), tous les ans pour les deux périodes administratives :

- Etiage : 1er juin au 31 octobre
- Hiver : 1er novembre au 31 mai
Si vous ne recevez pas cette autorisation, vous devez vous signaler auprès de l’Organisme Unique de Gestion Colletive dont vous dépendez (05 62 61 77 13, pour plus d’information). Celle-ci doit être renouvelée chaque année. L’OUGC Neste et rivières de Gascogne vous propose de faire cette déclaration en ligne via l’outil GEST’EA. (Nous contacter pour plus d’information) . Si vous avez de nouveaux besoins en eau, n’attendez pas pour faire la demande auprès de votre OUGC. En effet, il existe des rivières réalimentées pour lequelles des contrats sont disponibles (Gers par exemple). En fonction de votre situation, nous vous conseillerons sur les possibilités d’accès à la ressource. Risque à ne pas l’avoir : Cette autorisation doit être conservée et peut être demandée lors d’un contrôle PAC. Si vous ne pouvez pas la présenter, vous risquez une perte de 5 % de vos aides. De plus cette autorisation est indispensable pour bénéficier des aides aux investissements.  En cas de contrôle de la Police de l’Eau, les sanctions peuvent aller jusqu’à 18 000€ d’amende et 2 ans de prison.

Gérer l’irrigation grâce à l’outil Gest’ea : une formation proposée par la Chambre d’agriculture

Pour vous accompagner dans toutes ces démarches liées à l’irrigation et mieux gérer votre ressource en eau, nous proposons une journée de formation régulièrement tout au long de l’année : Gérer l’irrigation
grâce à l’outil web Gest’ea.

Lors de cette formation, vous aborderez les points suivants :
- La réalisation des démarches avec Gest’ea
- La réalisation de votre déclaration en ligne auprès de l’Agence de l’Eau
- Mieux gérer votre ressource en eau : technique du bilan hydrique et réflexion sur les pistes potentielles d’économies d’eau.