Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Biosécurité en élevages de volailles : ne pas baisser la garde

Biosécurité en élevages de volailles : ne pas baisser la garde

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

BATIMENT ELEVAGE DE POULETS CHEZ M. LÉBÉ A BAZIAN

La Direction Générale de l’Alimentation (DGAL) a dressé le bilan des contrôles officiels réalisés par les services vétérinaires (DDCSPP) depuis février 2016 jusqu’au 31/12/2018. A l’approche de la période de risque maximal, c’est l’occasion d’en dresser un bilan et de rappeler les exigences sanitaires réglementaires.

"N’oublions pas d’être responsables. Depuis 2016 la biosécurité est au centre de toute la chaine de production de nos volailles. Les éleveurs gersois sont encore traumatisés par les crises sanitaires qui ont touchées le département. En tant que producteurs nous avons suivi des formations, nous avons été contrôlés et nous le sommes toujours. Nous recevons régulièrement des articles  professionnels. Nous pensons être bien au point sur la biosécurité, avoir fait le nécessaire, et se dire que nous ne revivrons pas les crises de 2016 et 2017. Le Professeur Jean Pierre VAILLANCOURT, expert international en biosécurité, a l’habitude de prendre en exemple les pompiers et les exercices qu’ils réalisent très régulièrement pour être toujours réactifs et opérationnels le moment venu.

Alors, au moment où nous allons rentrer dans la période hivernale et sensible pour nos élevages, n’oublions pas d’être responsable et ne relâchons pas notre vigilance quant au respect des règles de biosécurité, tant au niveau de notre fonctionnement dans l’exploitation qu’avec les intervenants. En marge de la biosécurité, nous souhaiterions également que nos partenaires de l’aval soient responsables et prennent en compte les coûts de production afin que les producteurs ne subissent pas des
baisses de revenus. "


Francis VILLEMEUR
Secrétaire adjoint de la
Chambre d’agriculture du Gers

Retrouvez toute l'intégralité de l'article dans la rubrique Volonté paysanne et dans aviculture